[EDIT] A Blind Legend

Indius-A-Blind-Legend-ba

« There’s none so blind as those who will not listen. »

Si bon nombre de joueurs bénéficient de l’ensemble de leurs cinq sens, il ne faut pas oublier que le jeu vidéo est un média réservé à tous. Parmi les adeptes de ce support interactif (qui mise pourtant gros sur les effets visuels et sonores), on dénombre beaucoup de personnes handicapées. Souvent délaissés, ces joueurs particuliers ne sont cependant pas incapables de s’adonner aux plaisirs d’un bon jeu vidéo, comme le prouvent par exemples des événements tels que l‘Accessibility Jam, une game jam dédiée aux joueurs handicapés. Dans le même esprit, nous sommes récemment tombés sur l’initiative bien plus conséquente du studio lyonnais DOWiNO qui, fort de plus de dix ans d’expérience dans le serious-gaming et l’animation (Les Lascars, Corneil et Bernie, Syberia…), développe aujourd’hui un concept de jeu pensé pour les aveugles.

Le braille dans un jeu vidéo, c’est assez compliqué à mettre en place. Aussi il leur a fallu réfléchir à des alternatives efficaces pour plonger le joueur au coeur de l’expérience, malgré que celui-ci ne puisse pas directement observer l’écran de jeu. C’est ainsi qu’ils se sont concentrés sur le son, l’un des derniers bastions du joueur aveugle, qui aura ici la joie de découvrir A Blind Legend, un titre exclusivement audio. Il s’agit d’un jeu de combat/aventure fantastique attendu sur supports tactiles où l’on suit un héros devant faire face à l’armée de Thork, une entité maléfique qui règne sur le donjon de High Castle. Un scénario, certes, extrêmement classique, mais qui se fait le vecteur d’une intention bien plus intéressante : celle d’immerger le joueur dans une expérience atypique.

Il faut en effet avouer qu’un jeu vidéo sans image, c’est une idée assez saugrenue. En jouant à A Blind Legend, il ne faut pas vous attendre à d’impressionnantes explosions ou à un style artistique décapant. L’écran de votre téléphone restera sombre. C’est dans vos oreilles que l’aventure suivra son cours, le système de sons binauraux permettant à chacun de guider le héros dans un environnement modélisé en trois dimensions. A la manière d’un livre, le joueur peut donc imaginer l’univers qui lui plait et plonger d’autant plus dans le monde ici présenté. Le principe est en fait similaire à celui d’une saga MP3, qu’il est possible de suivre les yeux fermés. Cependant, ne vous y méprenez pas : jouer à A Blind Legend ne sera pas de tout repos. Le collectif DOWiNO, épaulé par une poignée d’associations, souhaite offrir au joueur un véritable challenge, qu’il s’agisse d’exploration, de combat ou d’une énigme. Tout cela se traduira en jeu par une série de mouvements très brefs, comme le montre cette image de présentation :

Indius-A-Blind-Legend-1

A la fois pour les aveugles mais aussi pensé pour les joueurs valides simplement désireux de vivre une expérience originale, A Blind Legend est un jeu comme on aimerait en voir plus souvent. Une idée simple mais efficace, que l’on espère voir concrétisée d’ici quelque temps. Seulement, l’équipe de DOWiNO a pour cela besoin de vous sur Ulule dans le cadre d’une campagne de financement dont le but est fixé à 40 000 euros. Ils en ont pour le moment récolté près de 90% (35 000€ environ), mais il ne reste qu’une grosse demi-journée pour réunir le reste des fonds. Vous pouvez donner autant que vous voulez, et les contreparties Ulule sont intéressantes. On note par exemple un partenariat avec l’association Dans Le Noir ?, qui vous donne accès à une séance de massage ou un repas dans des conditions similaires au quotidien d’un non-voyant… soit dans le noir total. N’hésitez pas à parler du projet autour de vous et à jeter un coup d’oeil au site officiel.


EDIT : Grâce à pas mal de pub de la part des sites français, la campagne Ulule de A Blind Legend vient d’être financée à 100% ! Il est encore possible de donner pendant les neuf prochaines heures pour tenter d’atteindre le palier à 65 000€, mais pour l’instant, c’est déjà une excellente nouvelle. Un grand bravo aux développeurs lyonnais auxquels on souhaite bonne chance pour la suite du développement.

Dans la vie, je m'ennuie. Du coup, j'écris des bêtises sur des jeux qui n'intéressent personne. Pour suivre mes aventures, ça se passe sur Twitter. Tu peux boire mes paroles, mais évite de t'étouffer.