Bunker Punks, entre jeu de gestion et FPS

indius-bunker-punks-header

Bunker Punks est un FPS/rogue-like actuellement développé par Ninja Robot Dinosaur et qui se déroule après l’apocalypse. Ça commence fort.

Si l’on ne prend pas le temps de s’y intéresser de près, Bunker Punks fait fortement penser à Paranautical Activity. Le jeu est divisé en deux phases, et la première d’entre elles reprend en effet le même principe : du tir à la première personne dans une succession de salles à la génération procédurale. Les monstres ont cependant laissé place à des robots, mais les pixels gras et le gameplay nerveux font bien référence à des ancêtres du FPS tel que Doom. Ce nouveau venu s’en inspire particulièrement dans les sensations qu’il cherche à transmettre. Le feeling des armes semble très brutal et les murs se tachent rapidement de sang. Manque de bol, celui-ci ne coule pas. Shane Neville, le développeur derrière le projet, promet également des quantités massives de loot pour influer sur les performances du personnage.

Tout ça, c’est très chouette mais pas franchement original. Avec Paranautical Activity, Tower of Guns ou plus récemment Heavy Bullets, les FPS rogue-like commencent à être bien connus du public. Mais justement, Bunker Punks n’en est pas vraiment un : son intérêt réside dans la deuxième phase de jeu.

Ces tueries seront en effet entrecoupées par la gestion d’un bunker. Il s’agira alors de s’occuper de nos survivants et d’en recruter de nouveaux, pour s’assurer de repartir vivant des affrontements. Ces derniers rapporteront de l’expérience et des ressources qui permettront de développer l’abri. Chaque pièce (le principe fait penser à X-COM) aura ainsi des effets différents sur le groupe et permettra là encore de booster les performances pétoire en mains. Si vous avez particulièrement confiance en Ninja Robot Dinosaur, il est déjà possible de pré-commander Bunker Punks pour 13,49 € sur le Humble Store. Le jeu sera compatible Windows et Mac, et sa date de sortie est vaguement calée en 2016.

Bientôt, des chèvres à l'uranium vont nous forcer à fuir dans l'espace. Pour éviter ça, mange des bananes et dis à ta mère de me suivre sur Twitter. Fais-moi confiance, je viens du futur.