Clandestine: Anomaly

Clandestine: Anomaly

Ah, la réalité augmentée… Un beau concept qui fait rêver plus d’un joueur et que l’arrivée de technologies comme les Google Glasses rend de plus en plus attrayantes. Certains développeurs s’y sont même plus ou moins essayé en tirant profit du GPS de nos smartphones. Mais Clandestine: Anomaly veut aller encore plus loin.

A en croire ZenFri, le studio aux commandes du développement de Clandestine: Anomaly, le concept de réalité augmentée n’est pour le moment qu’une belle formule répétée par certains pour faire augmenter le volume de leurs ventes et n’est finalement qu’un gadget un peu bling-bling vite oublié par les joueurs.

Tout commence alors qu’un vaisseau extraterrestre hacke votre téléphone ou votre tablette pour lancer un appel de détresse et vous demander de l’aider à trouver un endroit où s’écraser en toute sécurité. Petit problème, il semble que l’arrivée de ce vaisseau sur Terre signe le début de l’implication de notre planète dans un conflit intergalactique qui nous avait épargné jusque là. Et bien entendu, il sera de votre devoir, en tant que personnage principal de Clandestine: Anomaly, de participer à la défense de notre monde contre les attaques aliens. Vous disposez pour cela d’une technologie vous permettant de détecter les anomalies dans l’espace-temps qui menacent l’intégrité de la Terre.

Clandestine: Anomaly

Concrètement, comment cela va marcher, selon ZenFri ? Le gameplay se divisera en deux phases tirant profit du GPS et de la réalité augmentée. Dans une phase RPG, vous vous apercevrez bien vite que des lieux qui vous paraissent familiers sont peuplés de personnages en 3D avec lesquels il est possible de dialoguer et d’interagir, sachant que vos actions auront une influence sur le jeu. Comme dans un Skyrim par exemple, vous pourrez débloquer des quêtes annexes ou déclencher des événements simplement en écoutant une conversation entre deux personnages ou en vous intéressant à leur vie. Tout ceci permettra de gagner des niveaux en accumulant de l’expérience et donc d’accéder à de nouvelles technologies bien plus puissantes.

Ces technologies vous seront très utiles dans l’autre phase de jeu qui consiste en un tower-defense. En vous servant de votre GPS, vous pourrez disposer vos unités sur la carte en prévision des attaques ennemies. Mais plutôt que de vous laisser contempler la bataille d’un point de vue éloignée, Clandestine: Anomaly compte mettre à profit la réalité augmentée pour vous jeter au cœur de l’action. Cela devrait permettre au joueur d’interagir avec ses tourelles pour viser un ennemi, les réparer ou les améliorer.

Clandestine: Anomaly

L’objectif affiché de ZenFri pour Clandestine: Anomaly est de créer un jeu jouable tout le temps et partout. Les développeurs évoquent bien entendu la possibilité d’envoyer des drones faire de la reconnaissance ou remplir des missions à votre place, mais cette option sera gourmande en ressources et se révélera moins efficace que si vous vous rendiez vous-même sur place. D’ailleurs, pour encourager l’implication du joueur, ZenFri entend lui offrir une expérience unique, le jeu étant censé s’adapter à ses lieux favoris.

Clandestine: Anomaly est prévu pour le mois d’avril 2014 sur Android et iOS. En attendant, une levée de fonds Kickstarter est en cours, ZenFri ayant fixé un seuil minimum de 50000$ à atteindre avant le 6 juin. Le studio est également présent sur Twitter, si vous souhaitez suivre leur actualité.

On raconte que les membres de la secte Indius ne sortent que les soirs de pleine Lune pour dévorer l'âme des gens qui mettent encore un S à jeux vidéo.