Cradle

cQ1GTsj

Peu de jeux parviennent à vraiment marquer lorsqu’ils sont à un état à peine qualifiable d’alpha, mais quand c’est le cas, les choses ne se font pas qu’à moitié.

Cradle vous place dans le monde désolé d’Anora en tant que voyageur exilé ayant pour quête d’aider la déesse Aderyn, trahie par les autres divinités, à revenir parmi les humains et à leur accorder à nouveau leur volonté propre et leur capacité à créer. Le jeu met le point sur l’action et l’exploration, empruntant ainsi plusieurs systèmes au genre du RPG mais innovant malgré tout d’une façon très intéressante sur certains aspects comme son système de combat tout à fait prometteur.

70c7ac62183872d8c2099c179f241acc_large

Intitulé Realfight Combat System, ce système permet de dynamiser des combats qui pourraient autrement s’avérer assez banals. Vos attaques pourront cibler des parties précises du corps de vos adversaires, et une attaque portée à la tête sera totalement différente d’une attaque portée au torse, variant du coup horizontal à l’empalement, par exemple. Plusieurs choix seront à chaque fois possibles et déterminés en temps réel par le joueur, et pourront varier selon les armes ! De même, utiliser certaines attaques après d’autres enclenche un système de combo, les poids des armes auront une importance capitale dans leur efficacité par rapport à d’autres, et votre distance par rapport à l’ennemi changera encore une fois le type d’attaques que vous effectuerez. On a ainsi le droit à quelque chose de tout à fait original et qui a l’air extrêmement dynamique.

Les cinq classes de base proposées – à savoir l’Arcaniste, le Druide, le Ranger, le Paladin et l’Épéiste – participeront aussi à un gameplay qui différera pour chaque joueur. Leurs capacités en combat seront bien évidemment uniques, mais ils pourront aussi les utiliser pour traverser le monde à leur manière ! Un ranger pourrait par exemple sauter par dessus un précipice tandis qu’un Paladin utiliserait sa force prodigieuse pour faire tomber un pilier de roches et s’en servir comme d’un pont… Même si ce ne sont que des idées, je pense que c’est ce que le studio Mojo Games tente d’implémenter dans Cradle.

3abfff72361e7ecc0b68fca84a973caa_large

Ce qui fait vraiment qu’on a affaire à un RPG, c’est l’accent qui est mis sur les quêtes dont le maître mot sera exploration. Fini les récoltes de peaux de bêtes, ici, vous devrez découvrir par vous-même certains lieux et objets parsemés à travers le monde grâce à des indices savamment dispersés ! De même, l’amélioration d’équipement sera de la partie avec les éléments de vie, lumière, feu, fluide et pierre permettant de personnaliser vos armes à votre façon, ou encore des augmentations d’armures permettant d’offrir des compétences et traits supplémentaires au joueur. On peut ajouter que beaucoup d’énigmes accompagneront les combats dans Cradle, le monde d’Anora étant rempli de secrets et de mystères

5a7c2d726ea39e65186bdd4e049dd012_large

C’est un titre extrêmement intéressant et plein d’ambition que nous présente le studio Mojo Games avec Cradle, et qui m’a directement tapé dans l’oeil avec tout le contenu qu’il propose. Même si la date de sortie prévue est de 2016 (oui, pas avant !), ce but ne sera pas forcément atteint… En effet, les 350.000$ demandés par son Kickstarter sont pour l’instant un rêve plus qu’autre chose, et il en reste près de 300.000 à trouver d’ici fin février. Je vous invite, tout comme moi, à aller vous procurer aussi vite que possible une copie de ce qui pourrait bien être un jeu qui marquera la scène du milieu indépendant.

Rédacteur et accessoirement passionné de jeux indés. Zboub est mon bras droit, en vrai.