Dangerous Rays

indius-dangerous-rays-ban

Les projets français intéressants se font de plus en plus rares, et c’est pour ça qu’on est tellement surpris lorsqu’on tombe sur quelque chose d’intéressant et qui vient de l’hexagone.

En effet, Dangerous Rays est un projet développé par le studio Lonely Bits Games, actuellement composé d’une et une seule personne (ce n’est pas pour rien que l’on insiste sur ce point, mais on y reviendra plus tard). Annoncé le 3 mars dernier, le jeu est décrit comme un survival-game généré de façon procédurale; rien de forcément très nouveau en apparence – on pense notamment au récent Rust ou bien au très connu DayZ – mais il faut regarder au delà des apparences pour découvrir pas mal de choses fort intéressantes.

indius-dangerous-rays-3

Les inspirations de Dangerous Rays ne sont pas cachées et sont même clairement indiquées par l’auteur; ainsi, il avoue s’être appuyé sur la série de jeu S.T.A.L.K.E.R. par le fait que vous incarnez un humain ayant survécu à une catastrophe nucléaire. Seulement, le temps passe et vous commencez à manquer de nourriture : vous allez donc être obligés de sortir de votre abri et de partir à l’aventure. Le scénario ne va pas chercher bien loin, mais après tout, le jeu n’en a pas forcément besoin.

indius-dangerous-rays-2

Si il ne se démarque donc pas par une histoire exceptionnelle, le jeu va toutefois impressionner autrement. En effet, visuellement, c’est une petite claque; le moteur de jeu est fait à la main (bien que basé sur le Leadwerks Engine 2), l’ambiance est tout à fait impressionnante et fidèle à ce qu’on attend d’un monde post-apocalyptique… De plus, la taille immense du monde renforce encore une impression de solitude et de besoin de survie. Le fait que tout soit fait par une seule personne rend vraiment le résultat bluffant, le mettant sans problèmes à la hauteur d’autres titres du genre.

indius-dangerous-rays-1

Toutefois, il ne faut pas oublier l’intérêt principal du jeu, son aspect survie. Annoncée comme plutôt hardcore, cette dernière incorporera un cycle jour/nuit, une météo réaliste, une intelligence artificielle complexe et surtout une physique d’armes très développée que l’on vous invite fortement à découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Tout cela montre bien que le studio Lonely Bits Games a fait très fort avec Dangerous Days, et qu’un tel projet saura certainement faire parler de lui après sa sortie. On rappelle que le titre est développé par un français assez ouvert aux remarques et suggestions, notamment sur la page Greenlight du jeu. La sortie de l’alpha est prévue pour le 18 avril prochain, soit dans à peine 3 jours; en attendant, finissez ce que vous avez à faire sur DayZ et préparez-vous à enchaîner sur Dangerous Rays.

Rédacteur et accessoirement passionné de jeux indés. Zboub est mon bras droit, en vrai.