Ethan tire sa révérence ?

EthanPM-ba

Dans le monde du jeu indépendant, vous le savez, les nouvelles ne sont pas toujours bonnes. Démonstration aujourd’hui avec le post-mortem d’Ethan : Meteor Hunter, dont nous vous avons fait la publicité des mois durant.

La plupart des informations qui suivent sont tirées des propos des développeurs.

Ethan : Meteor Hunter, depuis un petit moment, ça sentait malheureusement le roussi. Même avant la sortie du jeu, les lillois de Seaven Studio se méfiaient des statistiques et craignaient un succès mitigé. Un mois après la publication du titre sur lequel ils planchaient depuis environ un an, le silence de plomb prend fin : ils rédigent aujourd’hui un post-mortem.

Petit rappel, Seaven Studio est une boîte indépendante formée suite à la fermeture d’Hydravision en septembre 2012. Les développeurs alors dépourvus d’emploi se sont empressés de travailler dans leur coin sur Ethan, qu’ils gardèrent des petits papiers d’Hydravision. Bon, l’histoire du développement, vous l’avez suivie sur Indius. Nous avons rendu visite à Seaven lors de la Gamescom, étions parmi les premiers à parler de leur jeu et vous avions même concocté un live de découverte.

Pourtant, même après une telle application dans la publicité d’un jeu français de prime abord intéressant, les commentaires se furent rares. Nous en reparlerons à la fin de cet article. Même sur Greenlight, le jeu a eu du mal à décoller. Et encore, les développeurs reconnaissent qu’il n’est qu’à 85% du top 100. Ethan reste dans l’ombre, et ce malgré les nombreuses tentatives désespérées de ses développeurs. Petit retour sur les ventes du jeu. Pour un jeu disponible en free-DRM sur son site officiel depuis un mois et ayant été mentionné par des sites comme Rock, Paper, Shotgun, Joystiq ou Eurogamer, vous donneriez combien de ventes ? Quelques milliers, tout au plus ?

127.

Sur le site officiel d’Ethan : Meteor Hunter ne se sont écoulées que 127 copies. Nous n’avons pas accès aux chiffres du Playstation Store, mais ce ne serait pas la joie non plus, d’après les développeurs. Du coup, ils se posent la question suivante : pourquoi Ethan : Meteor Hunter n’a-t-il pas été acheté ? Qu’est ce qui fait que vous, par exemple, n’ayez pas acheté le jeu ? Vous êtes cordialement invités à donner votre avis dans les commentaires. L’équipe du jeu cherche à savoir ce qui cloche.

(Pour ma part, et je leur ai déjà dit, je pense que c’est un problème d’esthétique. Ethan fait beaucoup trop « bon enfant » et est difficilement pris au sérieux. Une souris qui saute sur des trucs pour récupérer des bouts de météorite, ça n’intéresse vraisemblablement pas les gens, alors que je peux vous affirmer que le contenu et le challenge sont au rendez-vous, comme je l’avais dit dans mon aperçu Gamescom. Il y a sûrement d’autres raisons, mais je suppose que cela joue beaucoup.)

EthanPM-1

On souhaite dans tous les cas plein de bonnes choses à Seaven Studio pour la suite. De telles nouvelles nous font évidemment penser au post du développeur de Race The Sun, nous affirmant qu’un jeu lancé sur PC sans le support de plateformes de distribution comme Steam est voué à l’échec. Ça relance le débat sur l’influence/l’importance de la presse, de la visibilité des jeux dans un univers où se multiplient les moyens de se faire connaître, blah blah blah. On vous laisse parler de tout ça dans les commentaires.

Dans la vie, je m'ennuie. Du coup, j'écris des bêtises sur des jeux qui n'intéressent personne. Pour suivre mes aventures, ça se passe sur Twitter. Tu peux boire mes paroles, mais évite de t'étouffer.