Curious Expedition

indius-curious-expedition-ba

Les Rogue-like c’est bien, mais on retrouve souvent les mêmes zombies thèmes spatiaux ou héroico-fantastiques. Les deux développeurs du studio allemand Maschinen-Mensch ont décidé de changer d’époque et nous emmènent à la fin du 19e siècle pour explorer le monde en incarnant Richard Burton, Aleister Crowley ou Mary Kingsley. Bienvenue dans Curious Expedition.

 

indius-curious-expedition-01

Dr Livingstone, je présume ?

Le jeu commence par un tutoriel assez complet vous expliquant tous les rouages du jeu. Si le gameplay est celui d’un rogue-like classique, quelques subtilités rendent l’apprentissage nécessaire. Une fois l’entrainement terminé, vous voilà paré à partir. Comme tout bon gentleman (ou gentlewoman) qui se respecte, vous faites partie d’un club d’explorateurs et férus de science et le votre a décidé de lancer un grand concours dont le prix sera une statue en votre honneur. Pour gagner, vous devez participer à 6 expéditions et rapporter plus de points que vos quatre rivaux.

Le but de Curious Expedition est de trouver la pyramide dorée avec comme seule indication un compas peu fiable que vous pourrez améliorer au fur et à mesure de votre exploration. L’intérêt est toutefois d’être le plus rapide pour rapporter un plus grand nombre de points, ceux-ci se gagnant aussi en rapportant des trésors trouvés ça et là. Pour mener à bien votre aventure, vous aurez le choix entre 12 célébrités (3 débloquées au départ), chacune ayant ses capacités et ses compagnons. Car oui, vous ne voyagez pas seul et pourrez renforcer votre équipe au fil de la partie, si vous avez de la chance.
 

Welcome to the jungle

indius-curious-expedition-02 Contrairement à de nombreux Rogue-like, FTL en tête, vous n’aurez en fait que très peu d’évènements aléatoires. Les développeurs de Curious Expedition ont en effet voulu réduire au maximum le facteur chance (ou malchance en l’occurrence) et donc l’injustice qui peut en découler. Ici, vous êtes seul face à la jungle et devrez l’explorer en tenant compte de vos points de santé mentale.

Chaque déplacement vous en coûte, avec un malus sur certains types de terrains. Si jamais votre santé mentale atteint zéro, attendez-vous à avoir des ennuis de plus en plus gros (compagnons qui disparaissent, attaques d’animaux sauvages…) jusqu’à votre mort, inéluctable. Si la situation est trop critique, vous pourrez toujours arrêter l’expédition en sortant votre montgolfière mais il vous faudra au moins un autre compagnon pour la déployer.

Vous allez donc devoir faire des choix, beaucoup de choix. La jungle que vous explorez vous offre de nombreux points d’intérêts que vous pouvez visiter. Les villages d’indigènes permettent par exemple de vous reposer pour regagner en santé mentale ou bien faire du troc, mais l’accueil de ces populations est conditionné par votre « standing » qui diminuera à chaque fois que vous userez de leur hospitalité. Il vous faudra donc les visiter avec modération ou être prêt à vous séparer de vos trésors trouvés dans des sanctuaires pour regagner du crédit.

Vous vous doutez bien que la jungle ne peut pas être si accueillante et vous risquez d’avoir de mauvaises rencontres. Outre les indigènes qui ne sont pas tous amicaux, vous aurez aussi l’occasion de croiser des animaux sauvages et des dinosaures. Oui, oui.
 

indius-curious-expedition-03

Du rhum, des dés et de la corde nom de dieu

Le système de combat de Curious Expedition est un peu spécial et à vrai dire pas très clair au départ. Tout se joue avec des dés. A la manière d’un Yams, vous devez faire des combinaisons en relançant jusqu’à 2 fois. Les chiffres sont remplacés par des symboles d’action (attaque, défense, etc) que vous pouvez donc cumuler pour plus d’efficacité et aussi combiner pour faire des combos. Les développeurs travaillent toutefois sur une amélioration du système et surtout de l’interface car en l’état, ce n’est clairement pas l’aspect le plus accueillant du jeu.

Parce qu’être explorateur n’est pas de tout repos, vous aurez aussi accès à un système d’inventaire bien pratique. Des torches pour explorer les grottes, des cordes ou de la dynamite pour les zones de relief, des pelles pour creuser ou encore de la nourriture et de la boisson pour restaurer votre santé mentale seront de la partie. La place est bien sûr limitée et il faudra encore une fois faire des choix. Vous pourrez donc devoir jeter un trésor pour récupérer du chocolat et vous permettre de sortir vivant de cet environnement hostile.

Curious Expedition est encore en Accès Anticipé jusqu’à la fin de l’année avec un portage prévu pour plateforme mobile. Vous pouvez vous le procurer pour 14,99€ sur Steam et, pour vous aider dans votre aventure, un wiki communautaire très complet est disponible.

Impressions

Impressions Curious Expedition : Très Bon Très Bon

Curious Expedition est un Rogue-like de qualité qui reprend tout ce qui fait le succès du genre sans le côté injuste des évènements aléatoires. Le jeu parvient à transmettre la tension et l'excitation d'une expédition en terre hostile grâce à un système de santé mentale bien pensé mais pêche encore au niveau des combats, dont le système et l'interface sont perfectibles.

Grand maitre ès correction et gardien du Bescherelle. Même Kip me craint.