Kickstarter – le rattrapage d’octobre

indius_rattrapage_Kickstarter

Plusieurs nouveaux projets prometteurs ont point le bout de leur nez au cours du mois qui vient de s’écouler, notamment par des anciens développeurs d’Irrational. Malheureusement on a aussi assisté à plusieurs échecs retentissants pour des projets de jeux qui ne verront peut-être jamais le jour. Finalement Kickstarter, c’est un peu le speed dating du jeu vidéo : on tombe parfois sur un bon coup mais on se prend aussi de gros râteaux.

 

En cours de financement

 

The Black Glove

The Black Glove est un nouveau projet un peu barré lancé par des anciens développeurs d’Irrational (derrière les Bioshock et Bioshock Infinite). On y retrouve d’ailleurs une certaine similarité graphique avec la décadence de Rapture, tandis que certaines séquences évoquent plutôt la Chambre Rouge de Twin Peaks. Vous incarnez le conservateur du théâtre de l’Equinox, situé dans les années 1920 dans une réalité changeante. Le théâtre dispose de trois créateurs en résidence : un artiste, un cinéaste, et un musicien – tous des génies, mais tous atteints d’une folie qui les consume et risque de mener à la chute du théâtre. Dans ce jeu d’aventure, vous disposez par ailleurs du gant noir éponyme, un puissant artefact qui vous donne la possibilité de manipuler l’espace, le temps et bien plus. La campagne de financement battant quelque peu de l’aile, ses créateurs tentent de la sauver en lançant une opération massive pour sauver le projet. Cela suffira-t-il ? Réponse dans quelques jours…

Objectif : 550.000$ – Financement : 34% – Temps restant : 3 jours

 

Basement

Breaking Bad Simulation 2014. C’est probablement le nom qu’auraient voulu utiliser les développeurs de Basement, si AMC n’avait pas eu son mot à dire. Dans ce jeu de stratégie en temps réel, vous devrez effectivement gérer votre propre réseau de drogue, de la recherche et développement jusqu’à la vente de détail. Le tout, bien entendu, en évitant les inspections policières. Ça vous parait compliqué ? Heureusement, un bon trafiquant a plusieurs cordes à son arc. INDIUS NE CAUTIONNE PAS L’USAGE RÉCRÉATIF DE STUPÉFIANTS.

Objectif : 15.000$ – Financement : 120% – Temps restant : 8 jours

 

The Flame in the Flood

Encore un jeu de survie ? Certes, mais point de zombies dans The Flame in The Flood, ni même de bases à reconstruire, puisque dans cette Amérique post-apocalyptique, vous devrez suivre le fil de l’eau à l’aide d’un radeau customisé, à la recherche d’abris, de victuailles et de médicaments, accompagné de votre chien fidèle. L’équipe derrière le projet est constituée de développeurs ayant travaillés sur Bioshock Infinite, avec une BO du chanteur folk Chuck Ragan qui s’annonce plutôt prometteuse. Pour plus d’infos et de jeux de mots pourris dirigez-vous vers notre article complet.

Objectif : 150.000$ – Financement : 154% – Temps restant : 2 jours

 

Impact Winter

Impact Winter se déroule huit ans après « la catastrophe » : une collision d’astéroïde qui a décimé la population de la Terre et déclenché l' »impact d’hiver » – un âge de glace qui a vu chuter la température de la planète et l’a enterré sous une couche de neige permanente. Comme nous l’avions noté récemment, ce jeu évoque un mélange entre les deux projets prometteurs This War of Mine et The Long Dark. Dans Impact Winter, vous devrez survivre dans cet environnement hostile avec pour tout atout un toutou votre compagnon robot nommé Ako-Light, ainsi que quatre NPC qui pourront se joindre à votre équipe.

Objectif : 95.000£ – Financement : 17% – Temps restant : 6 jours

 

 

Les projets financés

 

Elegy for a Dead World

Elegy se présente comme « un jeu sur l’écriture de fiction ». Il s’agit en effet ici de raconter vos propres histoires, à partir d’un support purement visuel et d’un prompteur textuel fourni par le jeu. Le jeu fait donc appel à vos talents narratifs et vous met à contribution. Vous pourrez ensuite partager vos histoires avec les autres joueurs sur une plate-forme prévue à cet effet. Les développeurs derrière ce projet mettent également l’accent sur sa dimension pédagogique, et ont d’ailleurs prévu de distribuer 1000 clefs à des écoles pour servir de support à l’apprentissage d’écriture créative et de compétences linguistiques.

Objectif : 48.000$ – Financement : 151% – Temps restant : terminé

 

Bedlam

Bedlam est un RPG tactique s’inspirant de jeux tels que XCOM ou Fallout, auquel il emprunte également l’ambiance post-apocalyptique très Mad Maxesque. Au menu : du permadeath, des mutants, des cyborgs, des personnages superbement animés, et un bulldozer (surnommé « Dozer ») qui vous servira à la fois de transport et de point de ralliement, mais pourra également être utilisé de manière destructrice pendant les combats, qui se déroulent au tour par tour. A la manière d’un Oregon Trail ou du plus récent The Banner Saga, le voyage est au coeur du jeu puisque vous incarnez dans Bedlam un groupe nomade à la recherche constante de vivres et ressources.

Objectif : 130.000$ – Financement : 128% – Temps restant : terminé

 

 

Les échecs (et leur suite)

 

Flagship

Flagship s’annonçait prometteur. Un jeu de stratégie à la première personne voulant mélanger les meilleurs aspects d’un Galactic Civilizations avec l’immersion d’un Elite : Dangerous, le moins qu’on puisse dire c’est que le projet ne manquait pas d’ambition. Vous deviez y jouer un capitaine d’un vaisseau générationnel abritant les derniers survivants d’une humanité dont le berceau a été détruit par de méchants aliens. L’originalité est qu’on devait alterner entre les séquences de commandement qui seront familières à n’importe quel joueur de 4X, et des séquences de jeu à la première personne où vous devrez vous balader entre les différents étages du vaisseau et tailler une bavette avec votre équipage. Alors qu’en est-il maintenant que la campagne de financement a échoué ? Le projet n’est pas abandonné, les développeurs annonçant qu’ils « continueront de travailler sur Flagship pendant leur temps libre, comme depuis la dernière année et demi ». Gardez un oeil sur le site de Flagship si vous voulez suivre ses évolutions futures.

Objectif : 95.000£ – Financement : 52% – Temps restant : terminé

 

Human Resources

Oubliez l’éolien, le solaire et l’hydraulique : la ressource renouvelable de l’avenir, c’est l’humain. Et pas dans le sens où l’entend la DRH de votre boite. Dans Human Ressources, il devait s’agir d’utiliser ces ridicules petits pantins de chairs qu’on appelle « humains » pour alimenter une bataille épique entre robots géants et monstres cthulhu-esques, dans un joyeux RTS jouable en solo ou multi. Oui, on ne fait pas dans la demi mesure chez Uber (rien à voir avec les taxis, ne cherchez pas). L’objectif de financement n’ayant pas été atteint malgré plusieurs centaines de milliers de dollars promis, on ignore pour l’instant si le développement du jeu continuera d’une manière ou d’une autre.

Objectif : 1.400.000$ – Financement : 27% – Temps restant : terminé

 

H. P. Lovecraft — The Case of Charles Dexter Ward

The Case of Charles Dexter Ward devait être le premier jeu dans l’univers de Lovecraft sous licence officielle. Appellation discutable pour un auteur mort il y a plus de 70 ans et dont l’oeuvre devrait être dans le domaine public, mais passons. Conçu par Senscape, un petit studio argentin qui a déjà à son actif plusieurs jeux d’horreur, ce projet se voulait une adaptation fidèle du roman éponyme de Lovecraft en jeu d’horreur point and click. Le projet n’ayant malheureusement pas atteint son objectif de financement, il est mis pour le moment au placard et le studio va se concentrer exclusivement sur la sortie de leur prochain jeu, Asylum.

Objectif : 250.000$ – Financement : 44% – Temps restant : terminé

 

Si d’autres projets ont attiré votre attention, n’hésitez pas à le partager dans les commentaires. C’est tout pour cette fois-ci, rendez-vous dans un mois pour le prochain rattrapage, ou sur les précédents rattrapages, si vous êtes vraiment en retard !